Les Australiennes tombent aux mains des États-Unis impérieux lors du dernier match de basketball olympique

Dans ce qui devait être un précurseur du match pour la médaille d’or olympique à Rio, l’équipe féminine australienne de basketball N ° 2 est tombée aux Etats-Unis avec 15 points dans un match hors concours au Madison Square Garden.

Il y a eu un résultat plus favorable pour l’équipe masculine du Brésil, où les Boomers ont battu 82-53 vainqueurs contre la Chine lors de leur dernière sortie avant le début des Jeux, le 5 août. Liz Cambage, jouant Sur le célèbre site new-yorkais, pour la première fois, une performance hors du commun dans la défaite 104-89 alors que les Opals ont également achevé leurs préparatifs pour Rio. Les malheurs de l’équipe continuent après avoir posté l’image du pénis à Snapchat. En savoir plus

L’imposant centre a contribué 22 points et huit rebonds alors que le gardien Leilani Mitchell a également impressionné avec 18 points et trois passes.

Les États-Unis ont cinq joueurs à deux chiffres, Diana Taurasi marquant 15 de ses 20 points -minute durée au troisième trimestre pour mener les Américains à la victoire.Elena Delle Donne a ajouté 19 points.

C’était une performance australienne encourageante, même si le match a souligné à quel point il serait difficile de détrôner les Américains à Rio.

Les USA ont gagné cinq médailles d’or olympiques et sont sur une série de victoires olympiques de 41 matchs datant de Barcelone en 1992.L’Australie n’a jamais réussi à les battre, et les États-Unis ont maintenant une fiche de 19-0 dans les matchs hors-concours, les championnats du monde et les Jeux olympiques.

Les baby-boomers ont salué le retour de Andrew Bogut qui a fait sa première apparition dans plus de six semaines dans la victoire sur la Chine à Ramos.

La nouvelle recrue de Dallas Mavericks a joué neuf minutes seulement, enregistrant deux rebonds et une assistance dans une sortie discrète, mais son revenir sur le court avec des jours avant le début des Jeux était un coup de fouet pour l’équipe.

“Votre première partie d’une blessure est toujours difficile, mais nous sommes heureux de la façon dont il a déménagé et Les baby-boomers étaient également sans Patty Mills, qui était reposé, mais avec Joe Ingles pesant avec un pointage de 21 points, sa menace offensive n’était pas la balle », a déclaré l’entraîneur-adjoint australien Luc Longley. raté.

L’Australie était trop forte pour la Chine dès le départ et menait du premier panier contre une équipe à laquelle elle fera face à nouveau groupe ir à Rio.

Les baby-boomers entament leur campagne olympique contre la France tandis que les opales commencent contre le Brésil.