Jason Day et Adam Scott ont signé pour des millions de FedEx Cup

Jason Day et Adam Scott ont été attirés à commencer côte à côte alors qu’ils poursuivent le plus gros salaire de l’histoire du golf australien à la finale de la saison PGA Tour.

Les deux joueurs sont assurés de gagner la FedEx Cup la course aux points et son bonus de 10 M $ (13 M $) s’ils peuvent prétendre à la victoire – et le premier prix de 1 .4 M $ (1 .9 M $) – contre le field de 30 joueurs du East Coast Golf Club d’Atlanta. Dimanche.

Doigts seront croisés que le monde No1 Day peut rester en pleine forme après le traitement d’une capsule articulée pincée dans son dos, ce qui l’a contraint à se retirer lors de la dernière ronde des pénultième tournoi éliminatoire moins de deux semaines depuisLe golf confiant de la PGA Tour en a fait assez aux Jeux de Rio 2016 pour continuer à tenir la place olympique Lire la suite

Il quittait son arrivée tard mardi soir avant le premier tour de jeudi – pour lequel il est jumelé avec le monde No6 Scott – bien que des sources proches de son équipe suggèrent qu’il devrait être autorisé à jouer.

Day se classe quatrième au classement des points FedEx Cup – ayant débuté les playoffs en quatrième position – avec Scott troisième derrière le leader Dustin Johnson et Patrick Reed, tandis que l’Anglais Paul Casey est cinquième.

Tous les cinq premiers peuvent décrocher la FedEx Cup, tandis que Scott et Day ont une chance raisonnable d’être seconds.

Day rivalisera également avec Johnson pour le très convoité Tour de l’année après sa saison de trois victoires

Johnson a l’avantage d’avoir décroché une place importante – l’US Open – parmi ses trois victoires, alors Day aurait besoin de la victoire ici pour avoir une chance.

Scott a gagné la forme à l’Est Lake, qui a triomphé au Championnat du Tour en 2006, la dernière année avant le début de la Coupe FedEx.

Il vise l’événement comme une chance de boucler une saison un peu frustrante qui a encore produit des victoires consécutives. au Honda Classic et au Championnat WGC-Cadillac.

“Bien que je sois déçu de mon jeu dans les Majors, j’aurai joué beaucoup de bon golf cette année et c’est comme ça que ça se passe” a déclaré Scott.

“J’essaie de tirer le meilleur parti de chaque opportunité et cela me donnerait certainement l’impression d’avoir eu une très bonne année, si je devais gagner le Championnat du Tour.. “

Une étude des récentes statistiques du Tour Championship montre que la victoire revient souvent à un joueur ayant une semaine de putting exceptionnelle, y compris Scott en 2006.

Cela devrait convenir à Day qui se classe No1 mettre en tournée cette saison, cependant Scott est 120e.