Ce printemps, tous les médias sportifs ont été informés du mécontentement

MSN – M = Juventus en demi-finale

Ce printemps, tous les médias sportifs ont été informés du mécontentement constant de Lionel Messi. L’Argentin a commencé à interférer avec la politique de transfert du club, les compositions pour le match et même, selon les rumeurs, la nomination d’un entraîneur. Peut-être que Messi lui-même imaginé jouer le directeur général du club, ou peut-être juste à cause de la réduction du rôle de Eric Louis dans le club, a décidé de faire preuve de leadership dans tous les domaines où, comme il pense qu’il sait. C’est important, cependant, pas ça. C’est en interne. Plus important est la façon dont cela affecte son jeu. Je n’ai pas tenu une bougie et avec les joueurs de “Barca” dans un vestiaire n’a pas changé de vêtements. Mais de toute façon je suis sûr que le jeu du grand argentin est, si pas encore affecté, alors dans un proche avenir affectera certainement. Si le leader de l’équipe qui crée le leader pense déjà à la saison prochaine et réfléchit à qui acheter l’équipe et à qui vendre, cette saison, quelque chose de sérieux ne peut pas être compté.

Dévaluation du rappel

“Barcelone” a déjà échappé à ce tirage au sort de la Ligue des Champions. Et cela, à tout point de vue, est probablement suffisant. Tout le monde, bien sûr, aime les camps, mais les regarder de la tournée est mauvais. Il est faux de se livrer au public. Comme on l’a dit, pas le commentateur le plus stupide: “Parce que si précieux et astuces chapeau, ce qui arrive si rarement. Et peut-être, et si rare, parce qu’ils sont très précieux. ” C’est la même chose avec les cumbers. Pas en faveur de la réputation de tels matches sont joués. Ils ont sauté en arrière, disent-ils. Peut-être, en fait, ne mens pas.

Conseiller du président, journaliste et pseudo-djihadiste. Que jouent les stars monégasques en finale de la Ligue des Champions 2004?
FootballHD.ru rapporte sur le sort des finalistes de la Ligue des Champions il y a 13 ans.

La vie est une chose amusante. “Monaco” bien que forcé de parler de lui-même toute l’Europe, mais jusqu’à présent seulement est dans le statut de quart de finaliste de la Ligue des Champions. Pour le moins, ce n’est pas le moment de réveiller le passé glorieux des Monégasques. Mais en fait, il y a 13 ans, les rouges et blancs ont réussi à se qualifier pour la finale du trophée le plus prestigieux d’Europe.

Nous regrettons de se rappeler les détails de la façon dont la « Monaco » a surmonté les 1/8 de finale de Moscou « Locomotive » Yuriya Somina: un but de hors-jeu par Dado Pršo, qui forme maintenant des enfants dans le sud de Villefranche-sur-Mer, et l’élimination très discutable de Dmitri Loskov sur “Louis II”. Mais la voie à suivre était vraiment impressionnant Monégasques: battre Madrid « Real Madrid » Galacticos alias et « Chelsea », qui est déjà la propriété de Roman Abramovich – un wow! Même les optimistes les plus fous n’imaginaient pas que les Monégasques atteindraient alors la finale, d’autant plus qu’ils seraient attendus par Porto.

Ce qui s’est passé ensuite, nous le savons: Jose Mourinho et son équipe sont allés faire un tour au club princier. C’était l’heure étoilée Deco, qui, semble-t-il, dans ce match a convaincu Barcelone. Dans le même temps, Dmitry Alenichev a marqué, ce qui a rendu certains fans de football en Russie plus fiers. “Monaco” est alors tombé, et aujourd’hui on se souvient où ils sont maintenant.